A quoi servent les notes en maternelle ?

En maternelle ? En générale !

Ce matin j’ai du signer le carnet de note de ma fille qui est en maternelle. Son premier bulletin. Chacune des lignes me faisait bondir avec les mêmes questions :
A quoi cela sert de noter cela, de savoir si c’est acquis ? A quoi sert ma signature ?

La notation à l’école maternelle :

A quoi sert une évaluation ?

Ou, pour mieux aborder la question, que voulons nous faire par cette évaluation ? Lorsque je vois un système de notation : acquit, en cours, non acquit. L’objectif est bien de connaitre les acquis de l’enfant.

La liste des éléments jugés (une double page dans mon cas) qui me paraissait longue de première abord, deviens tout de suite ridicule.
Est-ce qu’une liste, aussi grande soit-elle, peux permettre de savoir ce que l’enfant a acquis en 6-8 mois ? Seulement deux pages pour décrire l’évolution de l’enfant ? Oui en fait, on ne décrit pas on coche des cases. A 6 ans on met l’enfant dans des cases.

Je vais prendre un exemple pour tout le reste de cet article. J’aurais pu prendre n’importe laquelle des lignes d’évaluation du bulletin.
Sur le bulletin de ma fille, il y avait une ligne sur la question de savoir si l’enfant était en mesure de restituer une histoire qu’on lui a lu, avec la chronologie, les personnages, …

Est-ce possible de répondre à cette question ? Les enseignants ont-il le temps de faire cette évaluation ? Bien sûr c’est simple non ? Il suffit de lire et on pose des questions à l’enfant : qui y a t il dans l’histoire ? Où cela se passe-t-il ? Quand cela a-t-il eu lieu ? 
Si l’enfant arrive à répondre pas de problème. Mais si l’enfant n’arrive pas à répondre, est ce que cela veut dire qu’il ne peut pas restituer une histoire ?

Est-ce que l’enfant est mis en projet de devoir restituer une histoire ? Je veut dire que si avant l’histoire on ne dis pas à l’enfant : « on lit une histoire pour que tu nous la redise à la fin », il va peut être écouter autre chose, apprendre autre chose que le dérouler de l’histoire elle même (ce qui est le but d’une histoire de mon apriorie). Ca ne veut pas dire qu’il ne sait pas restituer une histoire.
Si l’enfant est mis en projet, est ce que l’enfant peut essayer de restituer l’histoire à sa manière: debout, en gigotant en chantant ? Peut-il essayer différentes façons : restitution devant tout le monde, en binôme (avec un copain), devant la maîtresse, … ?
Est ce que le professeur a le temps de faire tout cela ? Pour juste une évaluation ? Pour chaque élève ?

Ce que je veux dire c’est que cette évaluation permet d’avoir une confirmation de ce qui est acquis.
J’ai une évaluation qui ne me permet pas de savoir ce qui n’est pas acquis… 

Quels informations ressortent de l’évaluation ?

Que cherche-ton à savoir par cette évaluation : La compréhension du texte ? La mémorisation ? L’expression orale ? L’imagination ? …
J’ai une évaluation sur un élément dont je ne sais pas ce que l’on cherche à évaluer…

La restitution c’est acquis !  Super, je suis content. Est ce que je sait comment mon enfant a réussit à acquérir  ? Qu’est ce que j’ai appris sur mon enfant ? Est ce que mon enfant sait comment il a appris ?
J’ai une évaluation qui ne me permet pas d’en savoir plus sur mon enfant.

Ce n’est pas acquis !  Est ce que l’on sait comment faire pour que l’enfant puisse acquérir plus facilement ? Est-ce les histoires qui ne l’intéresse pas ? A t il un problème avec l’enseignant ? A t il un problème en lui ?
J’ai une évaluation qui ne m’aide pas à accompagner mon enfant.

Pour moi parent, j’ai une évaluation :

  1. Qui ne me permet pas de savoir ce qui n’est pas acquis
  2. Dont je ne sais pas ce qui est évalué
  3. Qui ne me permet pas d’en savoir plus sur mon enfant
  4. Qui ne m’aide pas à l’accompagner

A quoi me sert-elle ?

L’évaluation sert peut-être à l’enseignant ?

Si cette notation ne sert pas aux parents, elle doit pouvoir servir à l’enseignant. La notation aide peut-être l’enseignant à savoir ce qui lui reste à faire. En présentant le bulletin il fait un compte rendu aux parents de son évolution vers l’enfant. Il nous présente sa propre évaluation. Il nous informe de ce qu’il a réussit à transmettre et ce qui lui reste à faire.
Est-ce qu’avec cette nouvelle lecture, la notation m’apparais utile ? Si c’est un compte rendu, la notation ne m’apporte pas grand chose. Je ne sais pas sur quoi l’enseignant a échoué (relation avec l’enfant, temps nécessaire, méthode), je ne sais pas ce qu’il va mettre en place, je ne sais pas ce que l’enseignent compte faire ? Et si il attend quelque chose de moi ce n’est pas précisé non plus. La notation ne m’informe en rien quand à la pédagogie, ou la vision de l’enseignement. Sur son expertise ou ce que j’ai à faire.
Donc la notation n’apporte pas grand chose dans ma relation avec l’enseignant.

Peut-être que la notation sert a l’enseignant en interne pour lui, alors pourquoi me la montrer ? Pour l’enseignant lui même, si il est dans cette démarche de « que faire pour ? » ou « comment » aider l’enfant dans son apprentissage, ne lui faudrait-il pas mieux un diagramme de gantt ? Qui lui fournit les étapes à faire, les taches (en l’occurence les apprentissages) en cours, les taches finit, et celles que l’on décale ? Avec une vue des ressources ? Dans ce cas, la note ici deviens un indicateur : Tache non commencé, en cours, fini. Très insignifiante par rapport à l’importance donné…
La notation pour l’enseignant ne me semble pas significative par rapport à tout le travail qu’il peut faire.

L’évaluation doit servir à l’enfant ?

Et bien je trouve qu’une évaluation « négative » apporte autant à l’enfant que le regard de la charmante dame souriante sur les pieds d’Antonella Verdiani :

La notation ne sert pas l’enfant à connaitre ce qu’il sait … Il le sait qu’il sait, il n’a pas besoin d’une note. Il sait ce qu’il arrive à faire ou pas. Il n’a pas besoin d’évaluer.
La notation, l’évaluation peut être destructeur à cours, moyen et long terme sur l’enfant.

L’évaluation sert à préparer le CP

Un cours échange avec l’enseignant me dis que cela permet à l’enfant à se préparer au CP… Heu en quoi une note prépare-t-elle à l’apprentissage de la lecture, des mathématiques, … ? Se préparer a être noté ? En quoi l’enfant à besoin d’être préparé à être noté ?

Le CP : cours préparatoires. Ce sont des cours pour préparer l’instruction, pour commencer l’apprentissage. Bon maintenant on me dis qu’il faut se préparer à se préparer. Parents dès la naissance préparez vos enfants à se préparer à se préparer (se n’est pas une erreur de frappe) à rentrer en CP !

Nous avons donc une notation qui ne sert pas les parents, dont l’utilité pour les enseignants est limité, qui peut être désastreuse pour l’enfant. et qui ne le prépare en rien. Une notation qui arrive à un moment de la vie de l’enfant où il n’a juste qu’à vivre, prendre plaisir à apprendre en jouant ! Est ce que tu joue bien mon enfant ? Est ce cela que je cherche à évaluer ?

Logo des printemps de l'éducation

http://www.printemps-education.org/

Je suis adhérent aux printemps de l’éducation, je suis conscient que l’éducation national a un grand parcours à faire. Entouré de personnes qui pensent autrement l’éducation j’avais l’impression d’une large prise de conscience des problèmes actuels et que nous allions vers du mieux, petit à petit. Vers une acceptation des différences, une multiplicité des éducations pour une instruction commune. De magnifiques exemples et tests apparaissent d’ailleurs dans l’éducation national, tant en forme qu’en moyen.

Là je constate ce que j’appelle une dérive : mon enfant, dès la maternelle est évalué, jugé, mis dans des cases. Et cela pour quelle utilité ?

C’est normal, il le faut : la notation pour l’école en général

Je peux comprendre qu’à un moment il soit nécessaire de savoir si des bases sont acquises. Et que nous devions avoir recours à un système de notation.
Mais quand as-t-on réfléchit aux règles qui régissent la notation ?
L’éducation national est là pour instruire nos enfants. Si un système fait que l’enfant ne veut plus s’instruire alors ce système va à l’encontre de la promotion de l’instruction : pour moi, les notes vont à l’encontre de l’instruction.
Il n’est pas normal qu’une mauvaise note démotive un enfant.  

La notation casse la construction de l’enfant, nous tuons l’enfant qui est en train de se développer. Nous lui brisons son propre jugement en lui définissant, dès le plus jeune age, ce qui est bien ou pas bien. L’enfant peux-t-il inter-agir avec la notation ou l’évaluation ? Non bien sûr, ce n’est pas discutable, nous tuons sa capacité de s’exprimer…
Est ce que la notation permet de savoir comment je peux instruire mon enfant ? Ou comment je peux cultiver son apprentissage pour qu’il reçoive l’instruction dont il a besoins (voir les intelligences multiple/la perma-culture dans la vidéo précédente) ?

Que nous ayons besoins nous d’avoir une notation pour nous évaluer. Que les enseignants puissent savoir où ils en sont par rapport à leurs élèves, je comprend. Mais pour l’enfant ? Lorsqu’il a une mauvaise note, il se remet en question lui, il prends pour lui. Pire, si il est inférieur à la moyenne de classe : il est différent. La notation ne l’aide pas à progresser, la notation ne lui sert pas, et la notation peut lui rendre la vie très difficile, lui faire mal. Comment réagissez vous fasse à une personne qui vous dis que vous n’êtes pas bon. Allez vous continuer à suivre cette personne à lui faire confiance ? La notation peut faire perdre la confiance de l’enfant en lui même mais aussi en son prescripteur.

Quand je perçois un système (la notation) qui n’est pas utile pour l’enfant, qui ne le sert pas, et qui peut lui faire beaucoup de mal, je trouve cela bête de continuer. En allant plus loin, il existe peu d’enfants qui brille partout tout le temps dans toutes les matières. Ainsi je suis pratiquement sûr qu’un enfant sera confronté de manière négative à la notation et ses conséquences. Alors accréditer un système dont je suis sur qu’il sera à un moment négatif pour l’enfant, j’appelle cela soit de la perversité, soit de la cruauté.
La notation aujourd’hui est pour moi de la cruauté ordinaire.

Je veux bien un système de notation, si on y rédige une charte qui nous permette de savoir pour qui sont les notes, le but des notes et la manière dont elles sont attribuées. Dans cette charte je voudrais voir apparaître :

  1. Un système soit utile et au service de l’enfant.
  2. Un système qui ne détruit pas l’enfant
  3. Un système équitable (donc pas égale) pour chacune des capacités de chaque enfants.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *