Clowns de la république : Allez voter, Intéressez vous !

Un petit mot de politique…
Il est intéressant de constater que lorsque leur démocratie ne les arranges pas, les politiques trouvent des mots pour la contourner…
Je parle de « leur démocratie », car pour ma part je ne pense pas vivre en démocratie mais plutôt en ploutocratie, et cela est un autre sujet.

Ce que je constate ce matin c’est un grand élan de négationnisme… Ce qui m’insupporte c’est de ne pas entendre :
« Oui les Français préfère à 25% (soit un sur 4) les idées du Front National ».
Il me semble qu’à partir de là il pourrait y avoir un début de réflexion sur ce qui est.
Moi j’entends « ils ont exprimé un vote de mécontentement, ce n’est pas vraiment ce qu’ils pensent au fond d’eux, … »
Et bien moi le résultat que je vois c’est que 25% des personnes ont préférées le front national.
De l’autre, une belle affiche : « Premier parti Français », ben non c’était censé être une élection Européenne sur les idées Européenne…
Quel choix avait une personne ne voulant plus de l’Europe sans pour autant adhérer en France aux idées du FN ?

Abst: 58%  FN: 10,5%  UMP: 8,7%  PS: 5,9%  UDI-Modem: 4,1%  EELV: 3,8%  FDG: 2,7%  Autres : 6,3%

Abst: 58%
FN: 10,5%
UMP: 8,7%
PS: 5,9%
UDI-Modem: 4,1%
EELV: 3,8%
FDG: 2,7%
Autres : 6,3%

L’abstention ensuite,
« si elle pouvait présenter des candidats, l’abstention s’adjugerait à elle seule la majorité absolue des sièges au Parlement européen. »
Huffingtonpost
Déjà que le huffingtonepostr se rassure, il est fort à parier que dans l’hémicicle, l’abstention soit le parti majoritaire, et cela est aussi un autre sujet.
Pourquoi je ne trouve pas de critique de l’abstention du type :
« Les personnes : ne se sentent pas concernées / trouvent qu’elles sont impuissante / ne veulent pas participer à ce simulacre de démocratie / ne veulent pas donner une voix pour quelqu’un qui prendra des décisions contre leur interet. »

Si je veux exprimer mon mécontentement, je vais voter pour quelqu’un qui exprime mon mécontentement, je ne m’abstient pas. Lorsque je m’abstiens c’est soi que je m’en fou, soit que je ne me sens pas concerné, soit que je n’y crois pas.

On tourne en rond… Les commentaires sont inintéressants, identiques depuis des lustres, et nos amis média continuent leur information/analyse (?) facile et fade….
Intellectuellement, que ce soit les hommes politiques, la presse, ou autre, le débat ne m’apporte rien de neuf, que du connu : aucune surprise. La sclérose des idées, la sclérose des échanges… Je trouve cela absolument inintéressant.

Même  le huffingtonpost, que j’apprécie, qui commence son billet sur l’abstention : Pourquoi les élections européennes n’intéressent-elles pas les citoyens?
Et tout se suite après suivi de la question : Comment inciter les électeurs à se rendre dans l’isoloir ce week-end? Pourquoi cette deuxième question qui cache la première ? Du coup je lit deux choses : 1) On doit s’intéresser aux élections  – 2) On doit aller voter

Je devrais aller voter pour :

– si je vote blanc : mon vote n’est pas pris en compte
– si je vote FN chacun analyse mon vote pour lui (soit je suis dangereux, soit je suis inconscient, soit j’ai exprimé autre chose que ce que je voulais exprimé)
– Si je vote d’autres petits partis : on ne parle même pas de moi…
Et dans le vote Européen :
– Si je vote UMP c’est parce que je suis contre Hollande et si je vote PS pour lui… Le pire c’est que dans ces deux cas, on vote est pris pour la continuité de l’Europe tel quel est…

Franchement je comprend que eux, ceux qui se présentent (et médiatisés) veulent que nous allions voter, on leur donne un salaire pour 5 ans ! Mais moi en quoi cela peut m’intéresser ? (j’ai tout de même été voté ;-)

Je dois m’intéresser aux élections ?

Ok, Quels en serait les raisons ?
– Choisir des candidats impliqués et voulant faire progresser l’Europe suivant ma vision : Participer à définir dans quel sens doit aller l’Europe.

« Quand tu veux connaître quelqu’un n’écoute pas ce qu’il dit, regarde ce qu’il fait » Dalaï Lama
Ok, je regarde ce qu’ils font juste dans l’hémicycle. Moi je vois des candidats que l’Europe n’intéresse pas et qui ne font pas le boulot pour lequel ont les choisit.
On me demande de m’intéresser aux élections européennes, à la sortie du vote on entend Marine LePen, Daniel Cohn Bendit, et compagnnie… Ceux qui en font le moins pour l’Europe. Qui ne voient en l’Europe que leur propre intérêt !
A au fait, pour toucher leur salaire, ils faut que nos chers députés Européen soit présent pour les votes… Wouhaaa quelle belle motivation ils ont !
Et ont voudrait que je m’y intéresse ?

Quand avons nous l’occasion d’écouter ceux qui essayent (même si nous ne sommes pas de leurs avis ?) Pervenche Bérés ou Jean paul Gauzés ?
Au lieu de cela nous entendons des personnes voulant se faire élire pour pouvoir avoir un poste, un salaire, une légitimité pour le territoire Français…
Et ont voudrait que je m’y intéresse ?

Une fois on m’a demandé mon (notre) avis (à tous), une fois je (nous) l’ai donné, ma (notre) réponse ne leur à pas plus :
1) ils ne m’ont (nous) plus jamais demandé mon avis…
2) Ils ont continué dans le même sens, comme si mon (notre) avis ne valait rien
Et on voudrais que je m’y intéresse ?

Aujourd’hui, à la sortie des éléctions, on parle des partis : Succès du FN , branlés pour les autres (dixit Cambadélis)… Pourrait-on parler des idées qui sont passées selon les programmes et les idées qui ne sont pas passées…Encore une fois non… On regarde/écoute des personnes qui parler de leur nombril.
Et on voudrais que je m’intéresse…

J’ai été voté pour une mini liste qui a des idées qui me plaisent sur l’Europe, des idées dont on a pas entendu parlé et dont on ne parlera sans doute jamais.
J’ai été voté sans conviction
J’ai écouté les résultats sans aucune surprise
J’ai lu les commentaires et un peu de presse sans plus de surprise
Et j’écris pour réfléchir à notre politique et prendre conscience que vraiment nous ne sommes pas en démocratie.
Nous sommes des pantins à qui ont demande d’être fier d’aller voter… Mais surtout votez bien, votez utile, votez « comme il faut », ensuite laissez nous faire !
Quelle blague !

Vous voulez vraiment que l’on aille voter ? Prenez en compte le bulletin blanc, ce serait déjà un début…
Vous voulez que l’on s’intéresse à l’Europe ? Faites nous participer, ce serait un début…

J’aime :
Mot de Michel Barnier
BFM José Bové
Livre sur l’Europe (Pierre Larrouturou)
l’article de Kaizen

Réflexions que j’aime :
« Le nombre de députés européens par pays devrait-il être basé sur le nombre d’habitants ou le nombre de votants ? » Albert de Pétigny
« Je ne blâme pas ceux qui sont allés voter (ndr FN), simplement, les discours de haine: très peu pour moi… » 

Réflexions que je n’aime pas :
 « …Dommage que les abstentionnistes n’aient pas compris la possibilité. » – La faute aux abstentionniste c’est pour moi du négationnisme du vote.
« Si tout le monde avait été voter, les choses seraient surement différentes!!!!  » Le Préjugé est aussi pour moi du négationnisme du vote.
Je passe ici sur tous les commentaires « haineux » ou dans une moindre mesure « inamicale » contre les personnes qui ont été voté FN.

Répondre à un discours de haine par la haine engendre la haine. Accueillons ce vote tel qu’il est.
j’ai des amis qui votes FN. Des amis que j’aime, avec qui je suis proche et avec lesquels nous avons beaucoup de choses en commun.
J’apprend beaucoup par eux, et je souhaite leur apporter beaucoup aussi. Leur avis n’est pas nul, je ne suis pas en accord avec eux, c’est tout.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *