COP21: un accord pour le meilleur ou pour le rien

Un accord à lire

Paris COP21Franchement l’accord de Paris contient 39 pages, dont seulement une quinzaine pour l’accord proprement dis. Je vous invite à prendre une heure pour le lire et vous faire votre opinion. Il est vraiment accessible à tous.

Dans sa globalité et son intention j’ai vraiment aimé. Je trouve que ça pulse et ça boost. En le lisant, cet accord me donne envie de faire encore plus et d’aller de l’avant. En ce sens c’est une réussite.
Se dire qu’il faut vraiment faire quelque chose c’est déjà un plus ;-)

Le plus incroyable

Ce qui m’a le plus surpris dans ce texte, c’est le stade 0. Pour le moment il n’y a rien, aucun outil, aucune mesure, rien. Tout le préambule pointe le doigt sur la nécessité d’avoir des outils. Pour moi cela à été une révélation incroyable. Jusqu’à présent, ce n’est tellement pas un sujet politique qu’aucun outil de mesure et d’évaluation à l’échelle mondiale ne semble exister. Prendre conscience que l’on ne sait rien est le début de la sagesse.

Le plus kiffant

De la manière dont je le lis, ce texte me donne une énergie de coopération entre peuples, et je dois dire que ces passages me plaisent. Et puis un texte qui met en accord 196 délégations c’est pour moi une réussite.

Article 7

Les Parties reconnaissent l’importance de l’appui et de la coopération internationale aux efforts d’adaptation et la nécessité de prendre en considération les besoins des pays en développement parties, notamment de ceux qui sont particulièrement vulnérables aux effets néfastes des changements climatiques..

Article 12

Les Parties coopèrent en prenant, selon qu’il convient, des mesures pour améliorer l’éducation, la formation, la sensibilisation, la participation du public et l’accès de la population à l’information dans le domaine des changements climatiques,
compte tenu de l’importance que revêtent de telles mesures pour renforcer l’action engagée au titre du présent Accord

Le bé-mol

Jusqu’à la page 22, une série vraiment importante de choix et de charge donné au secrétariat et groupes de travail, on se dit waouh c’est top…

Page  22 – Budgé

138. Prend note (la convention NdR) du montant estimatif des incidences budgétaires des activités confiées au secrétariat et dont il est question dans la présente décision, et demande que les mesures que le secrétariat est appelé à prendre en application de la présente décision soient mises en œuvre sous réserve de la disponibilité de ressources financières;
ok ils n’ont actuellement pas un kopek

139. Souligne qu’il est urgent de mettre à disposition des ressources supplémentaires pour mettre en œuvre les mesures pertinentes, notamment celles mentionnées dans la présente décision, et exécuter le programme de travail visé au paragraphe 9 ci-dessus;

140. Demande instamment aux Parties de verser des contributions volontaires afin que la présente décision soit mise en œuvre en temps voulu.

heuuu je me demande qui va donner des contributions volontaire là… Non en fait ils y a aucun budget pour mettre tout ce qui est dis au dessus en oeuvre.

Je n’aime pas, mais alors pas du tout :

Page 24 :
Reconnaissant également que des modes de vie durables et des modes durables de consommation et de production, les pays développés parties montrant la voie, jouent un rôle important pour faire face aux changements climatiques, […]
Article 2 :
Rendant les flux financiers compatibles avec un profil d’évolution vers un développement à faible émission de gaz à effet de serre et résilient aux cha ngements climatiques.
Article 10.5
Il est essentiel d’accélérer, d’encourager et de permettre l’innovation pour une riposte mondiale efficace à long terme face aux changements climatiques et au service de la croissance économique et du développement durable.

Bon cela me semble clair, c’est dis et répété. Moi je comprend : reconnaissance du socle de notre mode de vie : touche pas à ma conso et ma production.

La part belle :

Dans l’article 5 il est mis en avant la défense des puits et réservoir de gaz à effet de serre. Il est surprenant de voir la mise en avant des forêts et rien à propos du gaz de schiste, pétrole bitumeux, et autres puits de pétrole.

Dans l’article 10, les Parties notent l’importance de la technologie pour la mise en œuvre du texte. Cela est vraiment frappant de voir à quel point nous comptons résoudre les problèmes de changement climatique avec la technologie. Attention, je ne suis pas en train de dire que la technologie ne peux pas nous aider, je dis que la technologie ne peut pas nous sauver. Le réchauffement climatique n’est pour moi, pas un problème pour les humain, mais un problème humain tout simplement. Faut-il tout attendre de la technologie ? C’est ce qui semble ressortir de ce texte.

Je comprend

Je comprend vraiment les critiques des différentes ONG. Seul mes émotions et mon optimisme me font croire que ce texte peut-être pour le meilleur. Je reste certains que ces instances ne sont pas compétentes pour résoudre le problème.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *