Enfants, et si nous les laissions germer ?

jardin non tondu

Cela fait la deuxième année que je ne tonds pas mon jardin. J’ai un beau jardin pas tout à fait comme à l’image que l’on s’en fait…
Aujourd’hui ma fille est partie à l’école avec pas moins de 10 graminées différentes (uniquement des graminées !)
Je pourrais renouveler l’expérience tous les mois j’aurais de nouvelles plantes à apporter suivant le cycle… Mon jardin change tout le temps !

Je trouve mon jardin très beau, j’ai beaucoup de plaisir à aller dans mes petites allées regarder le vent jouer avec les hautes herbes… Et puis il y a les couleurs aussi, des verts, des jaunes, des violets, de la brillance. Les reflets changent au cours de la journée, et les vues sont partout différentes quelque soit ma position dans mon jardin. Il y a des zones avec des variétés plus présentes que d’autres, mais aucune sans qu’une variété ne soit présente.

Pour les enfants, c’est un enchantement de se perdre dans les petits labyrinthes, de jouer à cache cache, de s’allonger dans les herbes hautes, de découvrir les insectes.

Et pour moi je passe beaucoup, beaucoup moins de temps derrière ma tondeuse !

 

tondu

Si j’avais tondu mon jardin: tout mon jardin serais identique. Certes dégagé, mais totalement uniforme. Pour que mes enfants puissent jouer dans un jardin tondu, il me faut y apporter du loisir : balançoire, ballon de foot, bac à sable, car dans ce jardin où tout est identique : on se lasse…

Alors que mes enfants font des bonhommes avec les hautes herbes, dans le jardin tondu ils apportent leurs playmobiles…

Peur de laisser germer…

La première année j’ai eu peur des invasions des « mauvaises herbes » qu’est ce que mon jardin va devenir. Et je dois avouer qu’au redémarrage de printemps cette peur c’est transformer en mince j’ai que des « mauvaises herbes »…

Déjà je me suis rendu compte que les mauvaises herbes n’existent pas. J’ai laissé poussé des herbes que je détruisais systématiquement… Quels surprises et quels joies de voir des fleurs magnifiques… Mince ce feuillage ingrat, moche rabougrie cachait de si jolies choses !
La deuxième chose que je me rend compte c’est qu’il y a de la place pour chacune des herbes, et cette herbe rabougrie qui me géne disparait aux beau jour, au moment ou je suis et marche dans mon jardin…
La troisième, c’est que oui j’avais peur du changement, que ce soit différent, et je ne savais pas du tout ce que cela allait donner… Et en effet le résultat est différent, je kiff trop tellement je trouve cela joli, c’est très facile d’entretien, et… cela abonde ma terre ! Oui en une année il est incroyable de voir ma terre évoluer, les hérissons revenir, les vers de terre aussi…

Il y a de la place pour tous

6herbes

Sans bouger de place, des dizaines d’herbes, de variétés de mouvements différents… Et pourtant tout s’accorde en harmonie. Chacune des herbes à un mouvement différent de sa voisine, et pourtant l’ensemble est extrêmement harmonieux.
De plus on ne sens plus seulement le vent, on le voit ! C’est magique de voir une brise arriver sur soi et de la ressentir avant son arrivée…

Je trouve l’ensemble de toutes ses herbes magnifiques, et l’individualité de chacune d’elle est surprenante. Même pour des herbes de même variété. Je peux prendre une chaise, observer l’ensemble du jardin, ou le détail d’une herbe, c’est différent mais toujours harmonieux.

Et si nous arrêtions de tondre nos enfants ?

La tonte correspond pour moi a ce que nous faisons actuellement, régulièrement et à ce que nous trouvons jolie (bien, ce qu’il faut faire). Cela donne des enfants tous pareils. Certes c’est uniforme, mais glauque, on finit par s’ennuyer dans ce jardin en tant qu’adulte non ?

On impose leur notre point de vue, et il n’y pas de place pour les « mauvaises herbes », on les arrachent avant de voir ce qu’elles peuvent donner. On tutorise nos enfants, on les contraints où abondent avec un certain terreau pour en favoriser certaines évolutions: Punition, récompense, un seul type d’éducation, d’instruction…

Lorsque je parle avec des parents, beaucoup ne veulent pas : refaire ce qu’ils ont subie dans leurs enfance, ils savent que leur enfant peut être magnifique et beau… Et pourtant ils les tondent, et les enfants s’uniformise… Pour ma part, je pense qu’a chaque foi que je me met en colère, que je punis, je tond mes enfants, je ne les fait pas grandir… Dans ces moments là j’ai peur qu’ils finissent pas prendre ma place.

Cette peur est justifiée, car le risque est réel… Si je continu à accepter à être tondu et que mes enfants grandissent, ils vont inévitablement finir par m’étouffer. Pour arriver à faire grandir mes enfants, je suis contraint de grandir moi même !

Comprenez que pour arrêter de punir, il faut soit même arrêter de se faire tondre et grandir. Voyez aussi, que l’entretien de votre jardin familial sera beaucoup facile, vous y passerez beaucoup mon de temps à l’entretenir, et beaucoup plus à l’apprécier.
Je crois que moi et ma famille sommes à l’image de mon jardin… Il y a trois ans j’ai fait des tests sur une portion de mon terrain, l’an passé, c’est 50% que j’ai laissé poussé… Cette année c’est 75%… A ce stade je ne me sens pas encore prêt à tout laisser pousser partout, je tond des carrés ou j’aime m’allonger… Et puis cela me rassure. Je ne sais pas ce que sera son évolution, je ne sais pas si un jour je laisserais pousser la totalité de mon jardin. Aujourd’hui encore il m’arrive de punir un peu, mais j’aimerais vraiment arriver à ne plus jamais tondre mes enfants…
Si vous aussi avez envie de laisser grandir vos enfants, il faudra du temps, des tests, constater que cela fonctionne et apprécier l’évolution de vos enfants pour aller plus loin ! Lorsque je me suis marié il y a 8 ans, je n’étais pas contre les châtiments corporel (fessés, tête sous la douche), aujourd’hui je suis meurtris à chaque fois que je punis un de mes enfants… Le chemin prend du temps, mais il est magnifique.

Et vous savez ce que je trouve le plus beau dans cette image d’herbe que je suis et qui grandit ? C’est que si  j’arrête de me tondre, au moment même où ma vie s’arrêtera, j’ai des graines qui vont tomber pour l’année suivante dans un beau jardin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *